11 alternatives au lait de vache

Partager : Facebook Google LinkedIn Twitter
Mise à jour le 15-04-2019 par Hannah
Durant ces quinze dernières années, le lait de vache a souvent été mis à parti dans les médias. En effet, à la lumière des avancées en médecine et en nutrition, le sujet pose forcément question. Quoi qu’il en soit, le lait de vache est de plus en plus remplacé par d’autres laits, et notamment de laits dits « végétaux ». Découvrons ensemble ces 11 alternatives, et les intérêts qu’elles présentent pour votre santé.

Durant ces quinze dernières années, le lait de vache a souvent été mis à parti dans les médias. On pourrait même parler d’amour vache… En effet, sur les sites web « antilait », on met régulièrement en avant une étude de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) prouvant que les habitants de pays consommant moins de produits laitiers seraient moins sujets à l’ostéoporose. Cette donnée, certes véridique, mais surtout sortie de son contexte, interroge sur la consommation de lait de vache. Il est vrai qu’à la lumière des avancées en médecine et en nutrition, le sujet pose forcément question. Quoi qu’il en soit, le lait de vache est de plus en plus remplacé par d’autres laits, et notamment de laits dits « végétaux ». Découvrons ensemble ces 11 alternatives, et les intérêts qu’elles présentent pour votre santé.

Pourquoi changer du lait de vache ?

On nous le répète depuis notre plus tendre enfance : « les produits laitiers sont nos amis pour la vie » ! Alors, pourquoi changer nos habitudes ? Vous avez certainement entendu parler des multiples polémiques autour des bienfaits ou des méfaits du lait sur votre santé. Là ne sera pas la question aujourd’hui, puisqu’il n’existe pas (encore) de vérité absolue sur le sujet. Les experts n’ayant pas encore trouvé de consensus sur le sujet. Toutefois, le fait de varier peut trouver plusieurs motivations. Tout d’abord le goût : tout le monde n’apprécie pas la saveur du lait de vache. Aussi, par conviction. Étant donné les modes de production modernes et actuels, les plus fervents défenseurs de la cause animale s’insurgent quant à la consommation massive de lait de vache. Enfin, il existe des intolérances, voire allergies réelles et médicalement prouvées aux protéines de lait. Autant de facteurs qui peuvent vous mener à explorer les alternatives au lait de vache.

Les autres laits d’origine animale

Avant de parler des laits végétaux, n’oublions pas qu’il existe d’autres laits que le lait de vache ! Car ce ne sont pas les seules mammifères femelles à produire du lait, voyez plutôt, je parie que vous en aviez oublié certaines !

Alternative n° 1 : le lait de chèvre

Il présente une teneur en lactose plus faible que le lait de vache (une bonne nouvelle pour les intolérants légers au lactose !). Le lait de chèvre est aussi très riche en calcium, et plus encore en vitamines. Sa saveur est quelque peu particulière, mais cela reste une option de substitution intéressante.

Alternative n° 2 : le lait de brebis

Très riche en protéines et en minéraux, il est réputé plus gras que le lait de vache. Malgré cela, il se digère pourtant mieux. Le lait de brebis est souvent réservé aux fromages, mais il se consomme aussi de plus en plus en yaourt.

Alternative n° 3 : le lait d’ânesse

On dit de lui que sa composition serait assez proche du lait maternel. C’est certainement ce qui en fait l’un des laits les plus digestes pour l’humain. La rareté du lait d’ânesse fait que son usage est généralement cantonné à l’industrie cosmétique.

Alternative n° 4 : le lait de jument

Comme le lait d’ânesse, le lait de jument ressemble lui aussi au lait humain. Très populaire sur le continent asiatique depuis des générations, le lait de jument a une consistance très fluide. Il est également beaucoup utilisé pour les cosmétiques.

Il existe encore le lait de bufflonne, de dromadaire, de lama, de renne… ils sont bien entendu beaucoup moins courants sur le territoire français. Vous en trouverez peut-être lors de vos voyages, auquel cas, n’hésitez pas à tenter l’expérience !

Les laits végétaux

La notion de lait végétal est en réalité toute relative. En effet, ces derniers sont seulement composés de fibres végétales. Ils sont obtenus en broyant le végétal (noix, céréale ou légumineuse), avec ou sans cuisson, puis en le diluant à de l’eau. Il est ensuite finement filtré pour obtenir une consistance bien fluide. Rien à voir donc avec le lait animal produit par les mammifères femelles, leur appellation de lait n’est due qu’à la couleur du liquide obtenu. Voici les principaux laits végétaux que vous pourrez trouver sur le marché.

Alternative n° 5 : le lait de soja

C’est certainement le plus connu de tous, car c’est l’un des premiers a avoir envahi le marché du lait végétal. Le lait de soja est très riche en protéines, mais aussi en isoflavones, une substance proche des œstrogènes humains. Sa consommation est donc particulièrement recommandée aux femmes après leur ménopause.

Alternative n° 6 : le lait de coco

Sa saveur sucrée exotique plaît au plus grand nombre. Très utilisé dans les recettes culinaires provenant des Caraïbes ou d’Asie, le lait de coco est très facile à trouver en supermarchés. Sa composition contient essentiellement des minéraux et des lipides. En revanche, peu de calcium pour celui-ci. Il n’en reste pas moins un lait intéressant, notamment pour les articulations grâce au sélénium.

Alternative n° 7 : le lait de riz

C’est ce type de lait qui vous sera proposé en priorité si votre enfant semble allergique ou intolérant aux protéines de lait de vache. Bien sûr, n’optez pas pour ce lait pour votre bébé sans recommandation expresse de votre pédiatre. Pour les adultes, le lait de riz est idéal en cas de transit perturbé ou d’intolérance au gluten, et a l’avantage d’être peu calorique.

Alternative n° 8 : le lait d’avoine

Voilà un lait végétal qui présente une forte teneur en fibres, tout en ayant un index glycémique bas. Autrement dit, le lait d’avoine calera très bien vos petites fringales, tout en restant intéressant sur le plan nutritionnel. Son goût sucré et doux sera parfait pour accompagner vos goûters.

Alternative n° 9 : le lait d’amande

Il fait partie lui aussi des laits végétaux les plus communs. Réputé pour être un excellent allié santé pour votre cœur, sa teneur en vitamine E lui permet aussi de lutter contre le vieillissement cellulaire. Doux et sucré, il ne faut cependant pas en abuser, car il est plutôt calorique.

Alternative n° 10 : le lait de noisette

Moins connu que les précédentes alternatives, le lait de noisette a une saveur qui rappelle la célèbre pâte à tartiner aux noisettes… Les plus gourmands seront donc sans doute séduits par ce lait. Attention tout de même, c’est un des laits végétaux les plus caloriques. Réservez-le donc pour de petits plaisirs à vous offrir de temps à autre.

Alternative n° 11 : le lait de châtaigne

Dernière option de cet article : le lait de châtaigne. Encore peu courant dans nos rayons, il est néanmoins très intéressant pour son apport en calcium important. Plutôt épais et au bon goût de châtaigne, il est lui aussi riche en calories et accompagnera à merveille vos encas sucrés.

La clé pour une bonne santé : variez les plaisirs !

Vous l’aurez compris, les alternatives au lait de vache ne manquent pas. Certains sont même vendus aromatisés à la vanille ou au chocolat afin d’attirer toujours plus de nouveaux consommateurs. Que ce soit par intolérance au lactose, par goût ou conviction personnelle, vous trouverez forcément de quoi satisfaire vos besoins nutritionnels sans lait de vache. Reste à trouver le juste équilibre, en fonction de vos préférences et de vos besoins spécifiques. La diversité de votre consommation laitière ne pourra qu’enrichir vos apports en vitamines, minéraux et acides gras. C’est précisément cette pluralité qui aidera votre corps à être en bonne santé.