12 astuces écolos à adopter Lecture : 13 min
  1. Accueil
  2. Style de vie
  3. 12 astuces écolos à adopter

12 astuces écolos à adopter

Si longtemps le fait d’être écolo a été pointé du doigt, l’on se rend compte aujourd’hui qu’il s’agissait d’un combat juste. Face à l’urgence, chacun essaie de mettre en place des petites choses dans sa vie pour protéger, à sa hauteur, la planète et sa santé.


Si longtemps le fait d’être écolo a été pointé du doigt, l’on se rend compte aujourd’hui qu’il s’agissait d’un combat juste. Face à l’urgence, chacun essaie de mettre en place des petites choses dans sa vie pour protéger, à sa hauteur, la planète et sa santé. Voici 12 astuces écolos à adopter si vous ne savez toujours pas par où commencer.

2019 signe l’éveil des consciences écologiques

Alors que jusqu’ici, les actions menées pour l’environnement étaient seulement l’apanage des ONG, aujourd’hui, elles sont l’affaire de tous. Grâce à l’Affaire du siècle portée à la connaissance du public et aux diverses personnalités ayant fait des apparitions sur les différents médias, l’écologie est indéniablement l’affaire de tous.

Les écologistes sont un peu plus écoutés et entendus. Il s’agit de l’avenir de notre planète, bien sûr, mais également des générations futures. Le gouvernement français restant sourd aux diverses sollicitations, les citoyens ont compris que l’effort devait venir d’eux-mêmes. C’est pour cette raison que diverses actions sont menées, à l’image du « lundi vert », de « février sans supermarché », etc.

Divers influenceurs proposent également des astuces pour devenir écolos en douceur et tenter de participer à la sauvegarde de notre monde. Si beaucoup de personnes pensent que devenir écoresponsable est un véritable cheval de bataille, ces 12 trucs écolos vont vous prouver le contraire. Adopter la green attitude n’a jamais été aussi simple !

1. Du vert partout !

Adopter un animal de compagnie peut être contraignant. Mais adopter des plantes vertes pour végétaliser son intérieur ou des arbres pour son jardin, cela est à la portée de tous !

Les plantes, c’est écolo. Certaines possèdent des propriétés dépolluantes et permettent d’assainir l’air intérieur des logements. En plus d’être belles et d’apporter une réelle valeur ajoutée à vos pièces, elles vous offrent un air pur.

plante verte

Dans le jardin, planter des fleurs ou des arbres permet aussi de ramener tout un écosystème à la vie. Les papillons, les abeilles, et autres insectes viendront donc butiner le précieux nectar. Côté pratique, les fleurs embellissent les jardins ou cours, tandis que les arbres, surtout les fruitiers, pourront vous apporter de beaux fruits de saison.

Pour aller plus loin : l’association Nartur Miel propose d’envoyer des graines de trèfles gratuitement pour aider les abeilles à rester en vie. Fabriquez aussi vos bombes de graines et bombardez tous les espaces vierges autour de vous !

2. Diminuer ses déchets

Oui, c’est difficile, mais ce n’est pas insurmontable. Personne ne vous demande de passer d’une poubelle par jour à zéro ! L’idée est tout simplement d’avancer dans l’optique écolo zéro déchet à votre rythme. Commencez par quelques pièces de la maison (cuisine, salle de bains, chambres…). Beaucoup de produits du quotidien ou de denrées alimentaires se trouvent également en vrac. Le suremballage est responsable d’une pollution monstre ! Sans compter que sortir les poubelles est une tâche ménagère dont beaucoup se passeraient.

Pour aller plus loin : si vous avez du mal à réduire vos déchets, pensez au moins à bien les trier.

3. Faire la guerre au plastique

Il n’est pas nécessaire d’être écolo pour s’en rendre compte. Seules les personnes vivant dans des grottes ignorent encore les dégâts causés par le plastique (et donc par notre faute) dans les rivières et dans les océans. Il est grand tant de stopper l’hémorragie sous peine de voir disparaître encore plus d’espèces animales, d’abîmer encore plus la faune et la flore.

Pour aller plus loin : des alternatives au plastique existent pour à peu près tout. Les sacs réutilisables sont à préférer au plastique, le film alimentaire peut être remplacé par des tissus imbibés de cire d’abeille, on retrouve des brosses à dents en bambou ou en plastique biodégradable, les bouteilles d’eau peuvent être troquées contre des gourdes en inox, les pailles existent aussi en bambou ou en inox, les gobelets des distributeurs doivent être bannis au profit d’un mug, etc.

4. Limiter sa consommation de viande

Là encore, l’idée n’est pas de stopper net la consommation de viande, mais de la réduire. Nous consommons trop de viande et cela conduit les industriels à l’élevage intensif et à la maltraitance. Sans parler des tonnes d’eau nécessaires à l’élevage (de la nourriture à faire pousser à la consommation en eau du bétail). Ce n’est pas du complotisme écolo : l’empreinte climatique est catastrophique. D’autre part, cette surconsommation carnée conduit au développement de maladies chez l’Homme, comme le cancer et autres maladies cardiovasculaire. En effet, la viande n’est pas toujours de bonne qualité !

La nourriture végétale est extrêmement variée et goûteuse. De nombreux substituts apportent même plus de protéines qu’un steak, le tout, sans nuire à la planète ni aux animaux.

Pour aller plus loin : l’initiative « Lundi Vert » propose d’évincer la viande un jour par semaine. Commencez par tenter le coup et pourquoi pas, retirer la viande les soirs par exemple ou n’en manger que le week-end, etc. Votre porte-monnaie vous remerciera aussi !

5. Éviter d’acheter des biens neufs

Une fois de plus, l’achat du neuf demande de nombreuses ressources naturelles ou pas (électricité, eau, minerais, bois, fibres, etc.). Dans les brocantes, sur les petites annonces, des sites dédiés ou même au marché, vous pouvez trouver des meubles, des chaussures, des vêtements d’occasion en excellent état et à moindre coût. Alors bien sûr, il va falloir du temps pour chiner… Mais si vous êtes du genre pressé, internet est votre ami. En effet, même depuis votre canapé, vous pouvez surfer sur des sites comme Vinted pour les vêtements, sur LeBoncoin pour les meubles, les vélos, etc.

Pour aller plus loin : les friperies sont aussi une excellente alternative à l’achat de vêtements neufs. Comme la mode n’est qu’un éternel recommencement, pour être un écolo branché, vous n’avez qu’à piocher dans le vintage pour le remettre au goût du jour ! Bien sûr, si vous ne jurez que par le neuf, pourquoi ne pas opter pour des produits éthiques, faits en France avec des matières durables et sans colorant douteux ?

6. Réapprendre à consommer pour faire des économies

Vous le savez sûrement déjà, l’eau, l’électricité, le bois, etc., ne sont pas des ressources infinies. Ce n’est qu’en les économisant que l’on pourra parler de partage et de conservation.

Les réducteurs de débit d’eau sont écolos et permettent de véritables économies tant en eau qu’en euros à la fin de l’année. De même, une température à 19 – 20 °C dans la maison est amplement suffisante. Si vous êtes plutôt frileux (se), habillez-vous chaudement au lieu d’allumer le chauffage à chaque fois. Pensez aussi à vous renseigner sur l’électricité verte (produite par des éoliennes par exemple). Éviter d’allumer la lumière lorsqu’il fait encore jour est aussi une habitude à prendre. Si vous avez besoin de plus de luminosité, retirez les rideaux ou ouvrez-les.

7. Consommez local et de saison

Cela peut paraître ridicule, mais en consommant local et uniquement de saison, vous contribuez non seulement au bien-être de vos agriculteurs, mais aussi à celui de la planète. Il n’est pas logique de manger des fraises en décembre. Respecter la saisonnalité, c’est respecter le cycle naturel de la Terre. Privilégiez aussi les produits bio ou issus de l’agriculture raisonnée. Cela permet également de limiter les pesticides et de conserver tous les nutriments des denrées. Faites confiance aux AMAP et à vos producteurs locaux sur les marchés. Cela ne revient pas plus cher.

Pour aller plus loin : si vous êtes coutumier des restaurants, évitez les plats proposant des tomates mozzarella en plein hiver…

8. Mener des combats écolos qui vous semblent justes

Vous recevez certainement des tonnes d’appel à signatures pour des campagnes diverses, des pétitions en tous genres, etc. Engagez-vous sur des combats importants comme la maltraitance animale, l’agriculture intensive, les fermes aux mille vaches, le braconnage, etc. Votre signature peut tout changer. En vous engageant, vous faites aussi partie de ces personnes qui montrent leur mécontentement et luttent pour changer les choses.

Pour aller plus loin : sur internet ou les réseaux sociaux circulent de nombreuses pétitions sur tous types de sujets. N’hésitez pas à prendre part à ceux qui vous touchent ou concernent directement.

9. Changer ses habitudes pour sa santé

Les produits de beauté rivalisent grâce à des packagings attractifs, des égéries qui ne ressemblent à personne, tout en contenant des ingrédients assez douteux. En réalité, personne n’a besoin de shampooings sophistiqués, de crèmes antirides, de dentifrices au fluor, etc. Aujourd’hui, des petites marques proposent des produits cosmétiques écolos, sains et naturels, adaptés à tous types de peaux ou de cheveux. N’oubliez pas que le savon de Marseille n’agressera jamais votre peau, au contraire, il l’hydratera sans laisser d’odeur.

Pour aller plus loin : de nombreux produits naturels remplacent parfaitement les cosmétiques industriels. L’huile de coco est un excellent dentifrice, l’huile de noyau d’abricot un démaquillant antirides naturel, l’œuf un excellent shampooing, etc.

10. Faites vos plats !

On ne le répètera jamais assez, mais faire sa propre cuisine est enrichissant sur bien des points. Outre le fait de parfaire vos talents culinaires, faire vos repas vous évitera de consommer trop de sel, trop de matières grasses et trop de sucres. Il existe un grand nombre de recettes écolos très faciles et saines à réaliser. Elles sont adaptées à tous les niveaux et ne demandent que quelques minutes quotidiennes. Manger ce que vous préparez est bien plus sain que des plats préparés ou industriels.

Pour aller plus loin : pour vous permettre d’être tranquille la semaine, préparez vos plats le week-end et congelez-les ou partitionnez-les dans des boîtes hermétiques pour chaque jour de la semaine.

11. Sortir en famille ou entre amis pour nettoyer son quartier

Drôle d’idée écolo, certes, mais ramasser les papiers, les canettes ou autres bouteilles plastiques dans les espaces verts est extrêmement productif. Cela permet aussi de sensibiliser les plus jeunes à une cause importante : celle de la planète. Se reconnecter avec la nature peut se faire de bien des manières : par des promenades à pieds, à vélo, à cheval, en se baladant dans les bois, en ramassant les ordures de gens incivilisés, en ramassant des fruits ou des herbes, etc.

Pour aller plus loin : connaissez-vous la Sylvothéarpie ? Il s’agit de faire des câlins à des arbres pour puiser toute la force de ce dernier. Cette technique renforcerait le système immunitaire, aiderait à lutter contre le stress et donc, prévenir certaines maladies. Attention toutefois, cela n’est pas sans danger, quelques prérequis sont tout de même à prendre en compte. 

12. Réconciliez-vous avec votre vélo

balade à vélo

Évitez de faire de petits déplacements en voiture. Bien sûr, si vous devez vous rendre à l’autre bout de la ville et que cela occasionne 2 heures de transports en commun contre une demi-heure de voiture, cela peut être discutable. En revanche, si vous devez aller chercher votre pain à 3 minutes à pieds, privilégiez le vélo si vous n’aimez pas marcher. Outre le fait d’être écolo, vous aiderez aussi votre organisme à rester en bonne santé !