7 alternatives aux teintures capillaires chimiques Lecture : 10 min
  1. Accueil
  2. Santé
  3. 7 alternatives aux teintures capillaires chimiques

7 alternatives aux teintures capillaires chimiques

De nombreuses femmes (et quelques hommes !) ont recours aux teintures capillaires. Celles-ci peuvent être réalisées chez un professionnel ou à domicile. Les colorations cachent principalement les cheveux blancs, mais permettent aussi d’être à la mode avec un balayage, un effet soleil, etc.


De nombreuses femmes (et quelques hommes !) ont recours aux teintures capillaires. Celles-ci peuvent être réalisées chez un professionnel ou à domicile. Les colorations cachent principalement les cheveux blancs, mais permettent aussi d’être à la mode avec un balayage, un effet soleil, etc. Cela dit, il faut savoir que ces teintures capillaires chimiques ne sont pas sans danger pour la santé et la planète. Souffrir pour être belle, oui, mais à quel point ?

Des composants toxiques

Il fallait bien s’en douter, les colorations capillaires chimiques, comme de nombreux produits cosmétiques contiennent des composants dangereux. L’action de ces colorations capillaires chimiques est une réelle agression pour les cheveux, la peau, mais aussi la santé en général, sans oublier la planète.

Comment fonctionne une teinture capillaire chimique ?

Les teintures capillaires chimiques fonctionnent en 3 étapes :

1. Les produits contenus dans la coloration ouvrent les écailles du cheveu
2. La couleur naturelle du cheveu est éradiquée par les composants chimiques (ce que l’on appelle aussi décoloration)
3. Les pigments colorants chimiques et artificiels vont alors remplacer les pigments naturels

Le cheveu subit donc 3 agressions manifestes. Chez certaines personnes, les colorations à répétition favorisent la chute, puis la perte de cheveux par touffes entières.

Quels sont les composants néfastes pour la santé dans les teintures capillaires chimiques ?

En 2010, les autorités ont supprimé quelques colorants confirmés dangereux pour la santé, mais d’autres sont toujours présents et hautement toxiques tant pour la planète que pour l’Homme. En effet, ils ne disparaissent pas après rinçage et sont absorbés par la peau. Pour les personnes répétant les colorations, les métaux lourds peuvent alors se retrouver et se fixer sur les organes vitaux, engendrant de graves maladies. Voici les composants les plus dangereux :

– Les PPD et PTD (Para Phénylene Diamine et Par Toluène Diamine) sont des amines aromatiques responsables d’allergies, d’eczémas, d’asthmes, de dépigmentations ou d’éruptions cutanées.

– Les sels de métaux de plomb, cuivre, cadmium, fer ou mercure dans les teintures chimiques, tout comme des métaux lourds, sont hautement dangereux pour la santé.

– Le peroxyde d’hydrogène pour décolorer et recolorer irrite dangereusement les yeux s’il est en contact. Il provoque aussi des problèmes cutanés (eczéma) et respiratoires.

– L’ammoniaque, le parabène et les pesticides présents dans les colorations permanentes, les décolorations et les produits défrisant sont tout aussi dangereux que le peroxyde d’hydrogène.

– Le résorcinol est connu pour être un grave perturbateur endocrinien agissant sur la thyroïde ainsi que sur le système immunitaire. Il attaque aussi les yeux et les poumons.

Il est important de rappeler que celui qui réalise les teintures capillaires chimiques (le coiffeur ou une tierce personne si elles sont faites à la maison) est tout autant sujet à ces désagréments que les personnes qui colorent leurs propres cheveux.

De nombreux cas de coiffeurs souffrant de maladies respiratoires, d’irritations, etc. ont été recensés. Suite à la recrudescence de problématiques importantes liées aux colorations capillaires chimiques, des alternatives saines et végétales ont été trouvées. Il est donc primordial d’y réfléchir à deux fois avant de vouloir sauter le pas et avoir recours à des teintures capillaires pour couvrir vos cheveux blancs ou changer de tête.

Comment éviter ces désagréments ?

Pour les personnes se rendant dans les salons de coiffure, il est important de se renseigner sur le type de coloration que les coiffeurs utilisent. S’il s’agit de teintures capillaires chimiques, évitez-les. Pour les personnes réalisant leurs couleurs à domicile, il est primordial de bien lire les emballages. Les noms des produits cités ci-dessus doivent être évités, tout comme ceux comportant la mention « Ce produit n’est pas destiné à être utilisé sur des personnes de moins de 16 ans ».

Attention, certains industriels n’hésitent pas à induire le consommateur en erreur en utilisant des termes comme « végétal » ou « cheveux fortifiés », etc. Il existe des teintures capillaires bien plus saines dans les magasins bio ou les boutiques spécialisées.

Les teintures capillaires alternatives

Après avoir essuyé de nombreuses complications, quelques coiffeurs ont décidé de délaisser les teintures capillaires chimiques au profit des colorations végétales. Plus saines, moins dangereuses, elles apportent le même résultat, sans pour autant abîmer le cheveu, la peau, les yeux et sans polluer les eaux.

1. Les teintures capillaires végétales

Ces colorations végétales envahissent de plus en plus les salons professionnels. On les retrouve également à disposition du grand public, dans les boutiques spécialisées et même dans quelques supermarchés.

Elles sont proposées sous forme de poudres tinctoriales. Comme leur nom l’indique, elles ne contiennent que des produits végétaux (racines, feuilles, plantes en poudre, oléagineux, épices, etc.). Ces poudres doivent généralement être mélangées à de l’eau pour faire une pâte. Elles s’appliquent sur la chevelure et demandent généralement un temps de pause conséquent avant rinçage.

Outre les soins obligatoires pour faire durer la teinture, il y a certaines choses que l’on ne peut pas faire. En effet, la teinture capillaire végétale ne permet pas la décoloration du cheveu. Ainsi, changer de teinte pour passer du brun au blond est impossible… Les bienfaits des teintures végétales sont nombreux, comme le fait d’épaissir les cheveux, les protéger, les lisser et les faire briller.

2. Le henné

Le henné est une plante naturelle protégeant et renforçant naturellement le cheveu. Elle apporte vigueur et douceur à la fibre. De même, elle colore de façon naturelle le cheveu, et ce, en plusieurs coloris suivant les besoins.

coloration capillaire au henné

Mais attention… Il y a henné et henné… En le prenant bio, vous avez l’assurance d’un produit pur et non toxique. Dans le henné classique, il convient de vérifier les ingrédients, car quelques industriels se sont amusés à ajouter des produits litigieux et toxiques dans la composition.

3. Le thé

Qui aurait l’idée de se teindre les cheveux avec du thé ? Et pourtant… Le thé est connu pour tacher, cela à cause du tanin qu’il contient. Cette substance colore et reste tenace (il n’y a qu’à jeter un œil au fond de sa théière pour s’en rendre compte). Quoi de mieux pour renforcer sa couleur naturelle ou sa couleur végétale (du moment qu’elle est dans le même ton) ?

Pour utiliser le thé comme colorant capillaire naturel, il suffit de faire infuser des feuilles de thé noir et de rincer ses cheveux tous les jours avec le breuvage. Inutile de rincer à l’eau par la suite. Le tanin se déposera alors sur les cheveux, les protègera tout en les faisant briller et en les colorant.

teinture capillaire au thé noir

Il est également possible de pulvériser le thé directement sur la chevelure à l’aide d’un vaporisateur et de masser le cuir chevelu et les pointes pour une meilleure absorption. Une fois tout le thé vaporisé, mettre les cheveux dans une serviette pendant au moins 2 heures. Après ce laps de temps, soit vous les rincez, soit vous les laissez tels quels. Il est impératif de recommencer chaque semaine pour observer des résultats.

Bien sûr, cette astuce demande plus de temps qu’une coloration végétale ou du henné, mais elle fonctionne très bien.

4. Le citron

Le citron possède des propriétés éclaircissantes. C’est pourquoi des bains de citron permettent d’éclaircir les cheveux de façon naturelle et sans danger pour la santé.

éclaircir ses cheveux au citron

Pour gagner jusqu’à deux teintes, il est conseillé d’ajouter 2 cuillères à soupe de citron à une tasse d’eau et de laisser poser le mélange sur les cheveux après vaporisation. Une fois secs, rincer à l’eau. En pratiquant ce « masque » tous les jours, les cheveux deviendront plus clairs.

5. La camomille

Les cheveux blonds aiment la camomille. En effet, cette plante a pour effet de rendre le blond plus blond. Inutile donc de procéder à des couleurs intempestives et chimiques pour obtenir un joli blond naturel.

camomille

Il suffit de faire une tisane à la camomille et de l’utiliser comme eau de rinçage. Il conviendra de laisser la préparation macérer dans les cheveux au moins 2 heures avant de rincer. Plus les rinçages sont fréquents et plus rapidement le cheveu éclaircira.

6. La sauge

La sauge est idéale pour dissimuler les cheveux blancs en faisant ressortir la couleur brune. Pour cela, il faut infuser une poignée de sauge déshydratée dans un litre d’eau, puis d’utiliser la concoction obtenue comme eau de rinçage. Le mieux reste encore de garder les cheveux plongés dedans pendant 30 minutes avant de les rincer à l’eau froide.

sauge

Ce n’est qu’en répétant l’opération sur plusieurs semaines que les effets commenceront à se remarquer.

7. Le café

café en grains

La caféine contenue dans le café fait également office de teinture capillaire. Un masque ou un après-shampooing au café permettra à vos cheveux de se colorer de façon naturelle tout en profitant des bienfaits de la caféine pour la brillance et le renforcement des fibres.

À vous de jouer !