La salle de bains zéro déchet ? Lecture : 12 min
  1. Accueil
  2. Style de vie
  3. La salle de bains zéro déchet ?

La salle de bains zéro déchet ?

Le fonctionnement quotidien « zéro déchet » peut sembler contraignant. Pour y glisser en douceur, il est préconisé de démarrer par l’endroit le plus simple de la maison : la salle de bains. Mais comment se pomponner sans avoir de répercussion sur la planète ?


Le fonctionnement quotidien « zéro déchet » peut sembler contraignant. Pour y glisser en douceur, il est préconisé de démarrer par l’endroit le plus simple de la maison : la salle de bains. Mais comment se pomponner sans avoir de répercussion sur la planète ? Pour mieux comprendre, plongeons ensemble dans la trousse de toilette d’une miss zéro déchet.

La salle de bains, le meilleur endroit pour débuter la démarche du zéro déchet

En plus de contribuer à la sauvegarde de la planète, la démarche zéro déchet induit une réelle économie dans le budget quotidien. Les répercussions sont donc positives, d’autant plus que pour la santé, pratiquer le zéro déchet, c’est aussi se débarrasser du superflu et de substances nocives.

La salle de bains est considérée comme étant la pièce la plus facile à transformer dans le cadre d’une démarche zéro déchet. En effet, se débarrasser des flacons de gel douche ou de shampooing, de pots en tous genres, et de spray de déodorant est finalement assez facile.

Trier

Un tri s’impose dès le départ. Il permet d’y voir plus clair pour évincer les vieux produits, ceux que l’on n’utilise pas ou plus et ceux qui sont vides, mais qui occupent toujours de la place dans les placards. Pour les personnes ayant du mal à jeter, ranger d’un côté les produits souvent utilisés et de l’autre ceux qui le sont moins permet de voir réellement à quel point l’on a besoin (ou pas) d’eux. Si au bout de 3 mois, les produits n’ont pas eu d’utilité particulière, il convient alors de s’en débarrasser.

Trouver des alternatives

Il s’agit probablement de l’étape la plus complexe au démarrage. Mais une fois que les produits auront été trouvés, il sera beaucoup plus simple et naturel de retourner vers eux.

La plupart des produits d’hygiène ou de beauté du quotidien ont leur homologue en zéro déchet. Sauf qu’il faudra parfois accepter de repartir aux sources, c’est-à-dire d’utiliser des ingrédients improbables pour concocter soi-même certains soins ou encore utiliser des produits naturels et impensables pour se démaquiller par exemple.

Pour chaque alternative cosmétique achetée, il faut bien veiller à ce qu’elle soit vendue dans des contenants en verre recyclable, cela afin de ne générer aucun déchet. Plus de carton, plus de plastique et plus de notice explicative.

Quelles sont les principales alternatives zéro déchet aux produits cosmétiques quotidiens ?

Pour ne plus acheter de produits cosmétiques avec emballage, le mieux reste encore d’en limiter l’utilisation. Pour cela, voici la liste des produits utiles dans une salle de bains zéro déchet :

– Savon
– Shampooing
– Rasoir non jetable (le cas échéant)
– Déodorant
– Démaquillant
– Lingettes démaquillantes lavables
– Brosses à cheveux et pour le corps (+ gant de gommage si nécessaire)
– Brosse à dents et dentifrice
– L’oriculi
– Une éponge de konjac

Les plus téméraires pourront se lancer dans quelques recettes maison pour confectionner certains cosmétiques. Pour les plus frileux (ses), de nombreux produits zéro déchet sont accessibles dans les boutiques bio ou les magasins spécialisés. Voici comment changer vos produits quotidiens par des produits zéro déchet.

Le savon

savon solide

Saviez-vous qu’il se vend plus de 500 000 flacons de gel douche par jour en France ? La plupart sont confectionnés en plastique très mal recyclable. Il y a de fortes chances pour qu’ils finissent par agrandir le fameux 7e continent de plastique dans l’océan. Pour y remédier, il suffit de repasser à la bonne vieille savonnette. En plus d’être zéro déchet, elle est aussi beaucoup moins chère, dure plus longtemps et abîme moins la peau. Côté efficacité, il n’y a rien à redire, le savon solide lave tout aussi bien que le gel douche et parfume autant la peau.

Bon à savoir : dans quelques magasins bio ou spécialisés en vrac, il est possible de recharger un contenant en verre avec un savon liquide !

Le shampooing

shampooing solide

Tout comme pour le savon, le shampooing se décline en format solide. Alors là, le challenge est un peu plus complexe, puisqu’il va falloir trouver le bon shampooing en fonction du type de cheveux. Mais une fois trouvé, il sera difficile de repasser sur du shampooing liquide, tellement le lavage et les performances du shampooing solide sont efficaces. De plus, il dure plus longtemps qu’une bouteille de shampooing classique et mousse tout autant !

Bon à savoir : dans certains magasins de vrac, il est possible de remplir son contenant en verre avec du shampooing liquide pour les personnes n’arrivant pas à trouver leur bonheur en solide !

Le déodorant

bicarbonate

Il existe des déodorants solides pour mettre un terme aux sprays dangereux tant pour la santé que pour la planète. Ils durent bien plus longtemps que des déodorants classiques et retiennent les odeurs à la perfection.

Il est également possible de limiter encore plus les frais en confectionnant son propre déodorant à moindre coût. Il suffit d’utiliser du bicarbonate de soude. En l’appliquant sous les aisselles à l’aide d’un pinceau, il va absorber les odeurs toute la journée. Certains le couplent avec du jus de citron pour assainir les aisselles, mais cela n’est pas obligatoire.

Le dentifrice solide

huile de coco

Il en existe beaucoup dans les magasins spécialisés ou dans les boutiques bio. Toutefois, même s’il n’y a rien à redire quant à son efficacité, le dentifrice solide reste un peu cher, même s’il dure très longtemps. D’autre part, il peut poser un souci d’hygiène pour les plus regardants, car il faut plonger la brosse à dents dans la poudre ou la frotter sur le dentifrice solide.

Une solution encore plus économe existe : l’huile de coco. En effet, se frotter les dents avec de l’huile de coco purifie la bouche et nettoie les dents. Pour que cela puisse être plus agréable, il est possible de rajouter quelques gouttes d’huiles essentielles de menthe dans l’huile. Ainsi, cela garantit une haleine fraîche !

Bon à savoir : il paraît que l’huile de coco aide à conserver les dents blanches.

Les lingettes démaquillantes lavables et/ou l’éponge de konjac

Pour se démaquiller ou se laver le visage, on n’utilise plus de coton, mais des lingettes démaquillantes lavables et/ou une éponge de konjac. Les deux sont réutilisables pendant très longtemps. L’éponge de konjac désincruste la peau pour la rendre plus saine. Quant aux lingettes démaquillantes lavables, elles accueillent volontiers le démaquillant pour nettoyer le visage et les yeux.

Bon à savoir : des tutoriels sur internet vous indiquent comment réaliser vous-même des carrés démaquillants.

L’oriculi

oriculi

Mais qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’un petit bâtonnet en bois ou en métal utilisable à vie. Il nettoie les oreilles sans nuire aux conduits auditifs ni à la planète, à l’instar de son homologue jetable : le coton-tige. Il peut être utilisé par les petits comme par les grands, pour un nettoyage impeccable !

La brosse à dents

Alors là, il s’agit d’un véritable défi ! Les dentistes préconisent d’acheter 6 brosses à dents par an. Or, il s’en vend plus de 9 par seconde en France ! 

La plupart des brosses à dents sont en plastique non recyclable. Elles finissent donc dans la nature à polluer les sols ou les cours d’eau. Il existe des alternatives zéro déchet, mais elles restent coûteuses. En effet, la brosse à dents en bambou est la meilleure méthode pour rester dans l’optique zéro déchet, toutefois, son prix peut effrayer la plupart des gens.

siwak

Heureusement, il y a d’autres solutions, comme le siwak. Il s’agit d’une racine d’un arbuste appelé Salvadora persica. De nombreuses études confirment que ce morceau de bois nettoie les dents, les protège du tartre et renforce les gencives. Il est également possible d’en faire de la poudre pour se laver les dents avec une brosse à dents.

Enfin, certaines brosses à dents sont conçues en plastique recyclable ou proposent de changer que la tête en conservant le manche durant plusieurs années.

Le démaquillant

huile de noyau d'abricot

Là encore, acheter des produits à outrance ne sert qu’à perdre de l’argent. En effet, pour démaquiller la peau tout en en prenant soin et en l’hydratant, rien ne vaut les huiles végétales. L’huile de noyau d’abricot, l’huile de tamanu ou encore l’huile de coco sont idéales pour tous types de peaux, même les plus acnéiques, grâce à leurs propriétés assainissantes. Bien sûr, utiliser un tel produit exempte l’application d’une crème de jour ou d’une crème hydratante !

La crème pour le corps

huile végétale

Bien hydrater son corps, c’est préserver sa peau pour les années à venir. Pour cela, les huiles végétales restent encore la meilleure option. Pour ajouter une fragrance à sa peau, le monoï ou l’huile de coco restent les meilleures alternatives zéro déchet !

Le parfum

parfum solide

Alors bien sûr, le parfum est vendu en flacons en verre, qu’il est en théorie possible de recycler. Mais voilà, il contient aussi tout tas de produits préoccupants, comme les neurotoxiques cancérigènes, les allergènes, etc. Pour éviter de polluer votre santé avec ce type de produits (qu’ils soient de marque ou pas, soyons honnêtes), il existe des parfums solides.

Ce sont de petites barres ou des crèmes confectionnées à partir de cire, beurres végétaux et diverses huiles essentielles pour enivrer vos sens. L’avantage, c’est que ces parfums solides se transportent partout et parfument aussi très bien le linge, le sac, etc.

Que trouve-t-on dans la trousse de toilette d’un voyageur zéro déchet ?

Autant vous le dire d’entrée de jeu, vous allez revivre ! Le minimalisme de la trousse de toilette d’une miss zéro déchet est efficace en tous points ! Elle ne contiendra que de petits produits. Le gros avantage en plus, c’est que la plupart de ces produits passent en bagage cabine si vous devez voyager en avion !

cosmétique zéro déchet

Voici ce que vous pouvez emmener en vacances avec vous dans votre trousse de toilette zéro déchet :

– Un savon solide
– Un shampooing solide
– Une brosse à dents
– De l’huile de coco (pour les dents, le visage et le corps)
– Un oriculi
– Du bicarbonate (pour le déodorant)
– Du parfum solide
– Une coupe menstruelle (ou des serviettes lavables ou encore des culottes de règles)

Pour les plus coquettes, un crayon noir et du mascara peuvent faire partie du voyage. Et voilà ! Vous pouvez désormais partir n’importe où sans avoir une valise à la place de la trousse de toilette et surtout, sans contribuer à la pollution ambiante en jetant vos cotons, flacons plastiques ou brosses à dents…