Réchauffer ses aliments sans micro-ondes ? Lecture : 10 min
  1. Accueil
  2. Santé
  3. Réchauffer ses aliments sans micro-ondes ?

Réchauffer ses aliments sans micro-ondes ?

Le micro-ondes est presque devenu incontournable dans nos cuisines. Simple d’utilisation, rapide et surtout très pratique, il permet de réchauffer ses aliments, de les décongeler et parfois même de les cuire.


Le micro-ondes est presque devenu incontournable dans nos cuisines. Simple d’utilisation, rapide et surtout très pratique, il permet de réchauffer ses aliments, de les décongeler et parfois même de les cuire. L’utilisation du micro-ondes reste pourtant controversée. Voici 8 idées pour réchauffer ses aliments sans micro-ondes.

Quelques informations à connaître sur le micro-ondes

Le mode de fonctionnement du micro-ondes est assez simple. Il va tendre à « agiter » les molécules d’eau contenues dans les aliments afin d’augmenter leur température. Pour cela, un magnétron va produire des ondes électromagnétiques.

chauffer au micro-ondes

Il faut donc utiliser une fréquence très élevée, de l’ordre de 2 450 MHz environ (correspondant à la fréquence d’un radar militaire). Pour faire simple, en une seconde, les molécules d’eau des aliments vont changer d’orientation 2,45 milliards de fois !

Dans la mesure où tous les aliments que nous consommons contiennent de l’eau, ils sont donc réchauffés en un temps record.

Les dangers du micro-ondes

Comme seuls les produits dotés d’eau peuvent chauffer, le contenant quant à lui (en verre, plastique, vitrocéramique, etc.) reste normalement froid. En d’autres termes, cela occasionne des brûlures, notamment chez les enfants.

En réchauffant ses aliments au micro-ondes, le contenant semble froid, mais le contenu est extrêmement chaud. Cela arrive fréquemment avec les biberons, dont le lait brûle la gorge des bébés. Mais les brûlures ne sont pas les seules problématiques liées à l’utilisation du micro-ondes. Il existe également divers autres problèmes, comme :

– Les fuites : un certain nombre de chercheurs ont pu démontrer qu’environ 15 % des micro-ondes neufs n’étaient pas étanches. À noter que le test du téléphone portable est totalement inutile comme le montre la vidéo de l’UFC Que Choisir ci-après.

– Les aliments dénaturés : d’une manière générale, réchauffer ses aliments au micro-ondes perturbe leur structure et les appauvrissent en termes de vitamines (essentiellement B et C). Pire encore, la protéine L-Proline du lait devient de la D-proline (une substance neurotoxique), lorsque le lait est chauffé au micro-ondes. De même, les acides gras saturés, mais surtout insaturés « péroxident » ou rancissent, occasionnant des maladies cardio-vasculaires.

– Les troubles digestifs : lorsqu’un aliment est réchauffé au micro-ondes, le rayonnement resterait encore actif durant 10 minutes après la sortie du four. Ces molécules agitées interfèreraient avec celles du corps humain (majoritairement composé d’eau), causant ainsi quelques désordres digestifs. Ce point n’a pour le moment pas encore assez d’études à son actif pour être réellement pris au sérieux.

Attention, on ne peut pas toujours réchauffer ses aliments au micro-ondes

Réchauffer ses aliments au micro-ondes est devenu un acte banal. Mais il existe quelques denrées alimentaires qu’il vaut mieux éviter de faire entrer dans ce four ! Voici quelques exemples, mais la liste peut rallonger à tous moments :

– Les fruits et les légumes : gorgés d’eau, ils ont tendance à exploser dans le micro-ondes. La cuisson de ces produits est donc à éviter au maximum. Le raisin tout particulièrement, émane un gaz nommé plasma, qui peut être toxique !

– Le piment libère de la capsaïcine en étant chauffé. Cette substance volatile peut fortement piquer les yeux si elle est soumise à une forte température.

oeufs

– L’œuf : inutile de tenter un œuf dur au micro-ondes, le blanc gonfle sous l’action de la chaleur et la coquille va exploser ! D’autre part, il peut encore et toujours exploser après cuisson au micro-ondes ! Cela peut entraîner des brûlures buccales, mais aussi une perte d’audition suite à une déflagration sonore pouvant être de l’ordre de 86 à 133 dB, au même titre qu’un avion au démarrage si vous êtes à 300 m !

– La pomme de terre réchauffée au micro-ondes libère des substances toxiques favorisant des troubles digestifs ainsi que la prolifération de bactéries.

– Les champignons nécessitent une chaleur douce pour cuire. D’autre part, ils peuvent être responsables de douleurs stomacales lorsqu’ils sont réchauffés.

– La viande réchauffée au micro-ondes va changer radicalement de goût et de structure. Cela est notamment le cas avec le poulet qui peut contenir des salmonelles ou d’autres micro-organismes présents dans l’intestin des volailles. De même, les viandes transformées contiennent des conservateurs. Ceux-ci, une fois soumis au micro-ondes peuvent développer des oxystérols (naissants après l’oxydation du cholestérol), responsables de maladies cardio-vasculaires et d’athéroscléroses.

– Les coquillages et crustacés réchauffés au micro-ondes peuvent causer des douleurs gastriques et des troubles digestifs.

moules

– Le riz contient une bactérie appelée Bacillus cereus qui meurt à la chaleur, mais ce n’est pas le cas de ses spores toxiques qui engendrent vomissements et diarrhées.

– Le lait infantile, car le micro-ondes chauffe de façon non uniforme. Les brûlures de la bouche et de l’œsophage chez les nourrissons sont très fréquentes.

Les astuces pour réchauffer ses aliments sans micro-ondes

Finalement, réchauffer ses aliments sans micro-ondes semble être une solution plus saine. Après tout, avant l’arrivée de cet électroménager à l’après-guerre, les plats étaient réchauffés de bien d’autres manières. Voici donc 8 astuces pour parvenir à réchauffer ses aliments et ses restes sans micro-ondes.

Réchauffer les plats en sauce ou mijotés

Les plats en sauce ou mijotés se réchauffent parfaitement bien sur le feu (ou la plaque). Il suffit de mettre une température ou une flamme douce pour permettre au plat de chauffer de façon uniforme sans pour autant continuer de cuire. Au besoin, il conviendra de rajouter un filet d’eau pour éviter que la sauce accroche au fond de la casserole.

Réchauffer les pâtes, le riz, etc.

Lorsque l’on parle de réchauffer ses aliments au micro-ondes, les pâtes et le riz sont ceux qui y passent en priorité. Or il suffit de rajouter un filet d’eau et de remettre sur le feu pour éviter qu’ils ne collent au fond de la casserole. En remuant régulièrement, les pâtes et le riz chaufferont parfaitement.

Pâtes sautées

Réchauffer les gratins

Pour réchauffer les gratins en évitant d’utiliser le micro-ondes, rien de plus simple : il suffit de les repasser au four en utilisant le programme adéquat. En effet, certains appareils proposent une fonction « chauffage » ou « réchauffage » en propulsant une chaleur douce. Si tel n’est pas le cas, en mettant le four à 60 – 70 degrés, le plat va chauffer doucement, sans pour autant continuer de cuire. Bien sûr, cela sera plus long que l’utilisation du micro-ondes, mais surtout plus sain !

Toutefois, côté économies, le four est extrêmement énergivore… Suivant les plats utilisés pour cuire les gratins et suivant le mode de cuisson que vous avez (plaques vitrocéramiques, plaques chauffantes, gaz…), il est possible de faire chauffer le plat à gratin à même la plaque, avec une puissance ou un feu très doux.

Utiliser la cuisson vapeur

Il est tout à fait possible de réchauffer ses aliments à la vapeur. Pour cela un appareil de cuisson vapeur, une cocotte-minute ou un simple couscoussier peuvent faire l’affaire. Il s’agit d’un mode de cuisson ou de réchauffage très sain et relativement rapide.

Transformer les restes en d’autres plats

Un reste de purée peut devenir un hachis parmentier, un surplus de pâtes peut devenir une salade pour le lendemain, le riz peut être sauté au wok avec des petits légumes, etc. Rien ne se perd, tout se transforme ! C’est d’ailleurs ainsi que faisaient nos grands-mères avant l’apparition du micro-ondes !

Se faire chauffer de l’eau pour un thé ou du lait pour un chocolat chaud

Boire une petite boisson chaude en plein hiver, c’est tellement réconfortant. Mais pour préparer le breuvage, inutile d’avoir recours au micro-ondes. La bonne vieille casserole sur la gazinière fonctionne tout aussi bien ! Et pour être sûr d’avoir la bonne quantité, versez d’abord l’eau ou le lait dans la tasse avant de mettre le liquide à chauffer ! Autrement, la bouilloire reste une excellente option, même si elle consomme souvent beaucoup !

Casserole d'eau

Décongeler ses aliments sans micro-ondes

L’air libre ou le frigo sont deux options idéales pour laisser le temps à vos denrées de décongeler. Bien sûr, il faudra les sortir quelque temps avant (parfois même une nuit), mais au final, les denrées seront décongelées uniformément et ne seront pas « précuites ».

Faire fondre le beurre, le chocolat ou l’huile de coco pour les gâteaux

Pour éviter les explosions sur les parois du micro-ondes et pour éviter que le chocolat ne cuise, le bain-marie est salvateur ! Pour cela, il suffit de faire chauffer un fond d’eau et d’y déposer un récipient en verre contenant tant le beurre que le chocolat ou l’huile de coco. Bien sûr, ils peuvent tout aussi bien ramollir directement dans une casserole, mais la vigilance est de mise pour ne pas qu’ils accrochent ou ne roussissent !

Faire chauffer un biberon pour bébé

Rien ne vaut le chauffe-biberon ! Cet appareil aura le mérite de chauffer le liquide de façon uniforme. Il est aussi possible d’utiliser la casserole ou une bouilloire le cas échéant.