Tubi, l’alternative gratuite à Netflix Lecture : 8 min
  1. Accueil
  2. Multimédia
  3. Tubi, l’alternative gratuite à Netflix

Tubi, l’alternative gratuite à Netflix

Netflix est un groupe américain de service de vidéo à la demande (VOD), proposant des films, des séries et des documentaires en flux continu sur le net. La suprématie de l’enseigne la hisse au premier rang des services de VOD par abonnement avec pas moins de 137 millions d’abonnés.


Netflix est un groupe américain de service de vidéo à la demande (VOD), proposant des films, des séries et des documentaires en flux continu sur le net. La suprématie de l’enseigne la hisse au premier rang des services de VOD par abonnement avec pas moins de 137 millions d’abonnés. Malgré tout, des alternatives gratuites existent. Tubi est l’une d’entre elles.

Netflix en quelques chiffres

Netflix nait aux États-Unis en 1997 et ne propose des films à la demande qu’à partir de 1999. Dix ans plus tard, pas moins de 10 000 vidéos (films, séries ou documentaires) étaient présents sur la plateforme et 11 millions d’abonnés avaient le loisir de les visionner.

Ouvert à l’international dès 2013, Netflix enregistre 40 millions d’utilisateurs dans 40 pays différents.

Pour des raisons de fiscalité, Netflix a installé son siège social européen au Luxembourg, avant de le transférer à Paris en 2014, puis aux Pays-Bas en 2016.

Netflix

L’entreprise signe un contrat d’exclusivité avec Disney, Pixar Marvel et Lucasfilm. Depuis 2014, Netflix lie des contrats avec les fournisseurs d’accès internet tels que SFR, Orange, Bouygues, Free, mais également avec les constructeurs de consoles de jeu Xbox 360 et Xbox One, PS3 et PS4 puis Wii U.

Dès 2018, trois films exclusifs Netflix sont présentés au cinéma avant d’être proposés aux abonnés. Cette nouveauté a été mise en place dans le but de renouer des relations plus positives avec l’industrie du cinéma hollywoodienne.

Aux États-Unis, un forfait de location de DVD est proposé par Netflix.

En avril 2018, la France compte 3,5 millions d’abonnés et un an plus tard, soit en février 2019, pas moins de 5 millions d’abonnés français peuvent avoir accès aux services Netflix. À titre d’information, fin 2018, Canal + comptait 8 millions d’abonnés dans l’hexagone.

La concurrence à Netflix

Des plateformes concurrentes tentent de percer sur le même terrain de jeu que le géant américain. Mais le peu de place laissé par Netflix suffit à ne pas l’inquiéter outre mesure.

Cela dit, depuis peu, un adversaire se présente comme étant de taille face à Netflix. Gratuit, légal et de plus en plus populaire, Tubi dérange. L’ambition démesurée du petit poucet semble nuire directement au géant du streaming, et pour cause. Tubi ne fait pas payer ses téléspectateurs et génère ses revenus par la publicité. Le visionnage des films et séries est donc totalement gratuit et légal.

Comment fonctionne Tubi ?

Le principe reste le même que Netflix, à savoir la possibilité de visionner des films, séries ou documentaires à la demande, figurant dans le catalogue de la plateforme. Toutefois, si n’importe quel internaute peut avoir accès au contenu de Tubi, il devra « subir » des coupures publicitaires durant son film ou sa série. Un point qui ne semble pas déranger les spectateurs, déjà habitués à ce type d’intrusions sur les chaînes de télévision classiques.

Des résultats au-delà des espérances des fondateurs

La cote de popularité de Tubi monte en flèche. Elle devient inévitablement la première plateforme de visionnage de vidéos à la demande gratuite, entièrement financée par les publicités.

Autre point fort : Tubi dispose de plus de vidéos que Netflix ! En effet, elle dispose de 12 000 films et séries divers et variés, autrement dit, plus de 40 000 heures de contenu. Cela représente le double de visionnage du catalogue Netflix. L’audience de Tubi en 2018 a quadruplé, quant à ses bénéfices, ils ont littéralement été multipliés par 2 !

Tubi doit cette forte affluence et son succès à son partenariat avec Xfinity X1, un opérateur américain qui regroupe à lui seul 20 millions d’utilisateurs sur le nouveau continent. Depuis quelque temps, l’application est également disponible sur Fire TV (Amazon), Roku, Android et IOS Chromecast, ainsi que les consoles PlayStation, Xbox et les téléviseurs connectés Samsung.

Tubi website

Vers une ouverture à l’international

Pour l’heure, Tubi n’est disponible qu’aux États-Unis et au Canada. Si des utilisateurs français tentent de se connecter à la plateforme, les plus connaisseurs d’entre eux pourront reconnaître le clin d’œil à Terminator. « I’ll be back » (je reviendrai), c’est la réplique d’Arnold Schwarzenegger qu’ils pourront découvrir sur la page de Tubi en France. La raison de ce blocage est simple, il s’agit des restrictions liées au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) mis en place en 2018.

La prochaine étape reste donc de conquérir le marché européen avant de développer sa suprématie à l’international. Un pari fou qui semble déjà attirer l’intérêt de nombreux utilisateurs.

Des financements supplémentaires pour répondre à la demande

Tubi sait que pour intéresser d’autres abonnés, il faudra investir dans d’autres acquisitions de contenus. Le budget prévu à cet effet s’élève à 100 millions de dollars. Il servira à obtenir des licences de films et d’émissions de télévision.

Toutefois, la plateforme n’annonce pas s’engager dans des productions originales à l’instar de son principal concurrent.

Alors Netflix ou Tubi ?

Étant donné les avantages proposés par Tubi, il y a fort à parier que le succès sera au rendez-vous dès son accessibilité en France. Néanmoins, le manque de créations originales pourrait être un frein, tout comme la publicité qui entrecoupe le visionnage.

Tubi vs Netflix

Cela étant, les abonnés Netflix qui ont un accès payant pourraient être tentés d’abandonner la plateforme payante pour Tubi, si celle-ci propose un contenu riche et varié, avec des films récents et de gros succès. La gratuité du service rappelle celle des plateformes de streaming, mais la légalité de visionnage reste un atout de taille !

En d’autres termes, il faut réellement attendre le déploiement de Tubi en France pour pouvoir se faire une idée du succès (ou pas) de la plateforme.

D’autres concurrents à Netflix

YouTube

Grande plateforme de vidéos gratuites utilisée dans le monde entier, YouTube est actuellement en train de tester un système similaire. En effet, cet autre géant américain se lance dans la diffusion de films gratuits entrecoupés de publicités.

Proposant déjà des films payants, YouTube a décidé d’y ajouter quelques films gratuits (Terminator figure parmi eux). La plateforme compte sur sa notoriété pour faire appel à des sponsors sérieux pour quelques-uns des films gratuits qu’elle souhaite proposer. Pour le moment seuls 100 films gratuits sont disponibles, mais de nombreux autres devraient être diffusés dans les mois à venir.

iTunes

iTunes permet d’acheter un film ou une série afin de le télécharger sur son téléphone ou sa tablette pour le regarder indéfiniment. La plateforme propose toute une gamme de vidéos, certains contiennent même des bonus ou des scènes coupées. Une manière de confectionner sa propre vidéothèque en exclusivité.

L’avantage d’iTunes reste le fait de pouvoir emporter ses films n’importe où et de les visionner même hors ligne. Une aubaine lorsqu’il faut prendre les transports en commun ou voyager durant un certain temps.

Amazon Prime Vidéo

Encore un géant américain qui rivalise avec Netflix, même si le service de VOD reste payant. En effet, moyennant 49 euros par mois, Amazon promet un service de livraison rapide, illimité et gratuit, mais également des vidéos à la demande, de la musique accessible gratuitement, des jeux vidéo à tarif réduit, etc.

Si le service était uniquement réservé aux États-Unis, il a été élargi à l’Europe. Il s’agit donc d’une offre streaming gratuite et illimitée (après, bien sûr, s’être acquitté des fameux 49 euros mensuels pour le multiservice). En revanche Amazon Prime Vidéo propose des productions originales accueilles plutôt favorablement par le public. Certaines ont même reçu des Golden Globes.